Girls, Girls, Girls

Maria Beatty, Madeleine Berkhemer, Virginie Boursette, Hsia-Fei Chang, Béatrice Cussol, Ninar Esber, Cathrine Jammes, Sonia Koumskoff-Raissi, Pascale Lafay, Chloé des Lysses, Natacha Merritt, Marianne Müller, Lyzane Potvin, Kiki Seror, Nicole Tran Ba Vang, Ellen von Unwerth, Ileana Vicius, Ornela Vorpsi, Lamia Ziadé

Exhibiton from May 8 to June 25 2005
Extended to July 31 2005

text in french only

Il y a quelques années, alors que nous dînions tous deux avec nos compagnes un soir d’été, la discussion vint à porter sur les femmes artistes. Nous, les hommes, cherchions, dans l’histoire de l’art et dans l’actualité, des œuvres créées par des femmes qui nous auraient autant renversés que les travaux de certains hommes. En fait, nous voulions trouver dans la gent féminine l’équivalent de Picasso, et au bout d’un moment, faute de résultats, nous parvînmes à cette conclusion scandaleuse : il n’y a pas de véritables artistes femmes. Autant dire que la soirée dégénéra très vite, car nos épouses, si elles ne sont pas féministes pour deux sous, ne pouvaient laisser passer une telle énormité. Nous nous efforçâmes de dévier la conversation, mais l’incident avait eu lieu, et il devait laisser des blessures en revenant de temps à autre sur le tapis.

Girls, Girls, Girls est en quelque sorte une manière de nous racheter et de faire amende honorable. Car suite à cet épisode, nous nous sommes davantage ouverts à la création féminine. Les critères qui nous animaient étaient bien sûr d’ordre formel, mais il ne fallait pas écarter une donnée importante : le machisme qui avait été à l’origine de toute cette affaire, et que nous assumons entièrement. Nous sommes des hommes, c’est pourquoi nous avons choisi d’exposer des jeunes femmes artistes qui toutes, à des degrés divers, travaillent sur une représentation sexuée du corps féminin, qu’il s’agisse du leur ou de celui de modèles. Girls, Girls, Girls, c’est une exposition sur le désir. Girls, Girls, Girls, c’est un regard masculin sur des filles qui portent un regard sur d’autres filles.

Stéphane Pencréac’h et Richard Leydier

+ texte

photos: