Lionel Ferchaud

Au Studio

Exposition du 8 mars au 12 avril 2009

Différence au point de vue général, de la philosophie de la nature chez Démocrite et Epicure.

Se présentera sous la forme de deux miroirs d'environ 200cm/160cm se faisant face espacés d'environ 3 mètres. Un dispositif qui ne sera pas visible permettra de faire chauffer l'un des miroir jusqu'à 80 °-100°, un autre dispositif permettra de refroidir l'autre miroir jusqu'à environ -3°. Le visiteur pourra se déplacer au centre des miroirs, d 'où il y verra une projection sans fin de son image dans chaque miroir.

Le mot "temps" vient sans doute de température.

Les découvertes en physique au cours des dernières décennies nous ont conduits à accorder une grande importance au concept de symétrie brisée. L'évolution de l'univers depuis sa naissance est envisagée comme une succession de brisures de symétries. Lorsqu'il surgit du Big Bang, l'univers est symétrique et sans structure. Au fur et à mesure qu'il refroidit, il brise une symétrie après l'autre, et autorise ainsi l'apparition d'une structure de plus en plus différenciée. Le phénomène de la vie lui-même prend naturellement sa place dans ce tableau. La vie aussi est une brisure de symétrie.

F. J. Dyson, Infinite in all Directions, Harper and Row, 1988

+ texte

photos: Sully Balmassière