Common Assembly

DAAR (Decolonizing Architecture / Art Residency)
Alessandro Petti, Sandi Hilal, Eyal Weizman

Battlefield #82 #77 / Stones

Jérôme Leuba

Vernissage le 16 septembre 2011
Exposition du 17 septembre au 28 octobre 2011

Curateur: Arthur de Pury

Le CAN présente deux expositions indépendantes dont les thématiques se répondent, dans des contextes pourtant difficilement comparables et qui offrent inévitablement des points de vue très différents. Toutes deux s’intéressent à des zones de conflits et de confrontations, aux notions de territoires, de frontières, de séparations et de représentations.

Le collectif DAAR basé à Beit Sahour en Cisjordanie s’attaque à ces notions en prenant le bâtiment du parlement palestinien d’Abu Dis comme exemple paradigmatique de la situation palestinienne. Cf le livret Common Assembly dédié à cette exposition.

Depuis plusieurs années, Jérôme Leuba développe sur ces thèmes une vaste déclinaison d’œuvres intitulées « battlefield ». Cette série d’œuvres s’attache non seulement à révéler l’empreinte du pouvoir, mais aussi à mettre en doute les codes de nos systèmes de représentation. Les images et les installations de Leuba contiennent un faisceau de petites collisions. Elles ne se livrent pas en un seul regard et soulignent le caractère ambigu de toute médiatisation de la réalité. Comme le spectre magnétique, ses œuvres rendent visible le champ d’attraction de forces opposées. Son travail ne se relie pas directement à l'actualité mais à la façon dont on conçoit et on fabrique des images aujourd'hui. Chez Leuba, tout est affaire d ́images et des réflexes qu'elles conditionnent, son œuvre entretenant ce subtil hiatus entre le visible et l'invisible, entre ce qui est et ce qui n'est pas.

+ texte

photos: Sully Balmassière