NIFFF Invasion

Soirée Black Block Red Neck

Philippe Daerendinger et Guy Meldem

Maison du Concert, Neuchâtel
Samedi 6 juillet 2013
de 23h à 4h

Curators: Arthur de Pury, Marie Villemin, Martin Widmer, Marie Léa Zwahlen

Dans le cadre d’«Actual fears VI», une collaboration entre le centre d’art Neuchâtel (CAN) et le Nifff pour la soirée «NIFFF INVASION» du samedi 6 juillet, les deux artistes Lausannois Guy Meldem et Philippe Daerendinger investiront la maison du concert pour une soirée événementielle, artistique et festive, qui se déroulera de 23h à 4h du matin.

Leur installation consistera en une grande construction en paille et béton érigée entre la scène et le parterre du théâtre du concert. Cette structure monumentale servira d’écran de projection à un film constitué de vidéos prélevées sur le site d’hébergement Youtube. Les images de ces vidéos seront montrées de manière brute, avec peu ou pas de montage. Le son sera quant à lui amplifié, gonflé jusqu’à l’exagération, transformant ainsi l’installation en une expérience physique.

Préoccupés principalement par des problématiques sculpturales, les artistes vont sélectionner dans le flux quasi infini de clips amateurs que constitue Youtube, des vidéos mettant en scène des actions ayant un rapport, de loin ou de près, avec l’invention, la «trouvaille» ingénieuriale et technique qui résonneront avec la matérialité du dispositif mis en place pour la soirée. Les vidéos pourront aller du documentaire amateur pur, c’est-à-dire une prise d’images faite au téléphone pour rendre compte d’une curiosité de l’instant, jusqu’à la mise en place d’un agencement technique pour «faire oeuvre» sans que ce statut soit assumé, ni même recherché.

Sur Youtube, Guy Meldem et Philippe Daerendinger ont découvert que les recherches contenant le mot «redneck» sont particulièrement efficaces concernant le genre de matériel filmographique qu’ils recherchent. Sans tenir un discours sociologique sur ce constat, les artistes ont choisi d’utiliser le potentiel cinématographique de cette dénomination en en faisant le thème de cette soirée dans le cadre du festival.

Dans un environnement de paille et de béton qui sera à la fois sculpture, écran et décor, les convives déambuleront à leur gré entre les divers espaces de la maison du concert au son du banjo et du honky-tonk.

+ texte

photos: Anton Satus