NIFFF INVASION

Collaboration CAN - NIFFF ( Neuchâtel International Fantastic Film Festival)

Sorcières et escargots

Nicolas Party & Jesse Wine

Vernissage : 30 juin à 18h30

1-9 juillet 2016

Hors les murs : Rue du Seyon 9

2 séances par jour à 17h30 et 21h00

Film : Häxan, 1922, 104 min. réal : Benjamin Christensen
Piano : Emmanuel Paxon Dupasquier

En parallèle de l’exposition Cimaise, NICOLAS PARTY et JESSE WINE créent un dispositif de cinéma aussi singulier et inclassable que le film auquel il servira d’écrin : Häxan. Traçant une histoire de la sorcellerie à travers les âges, ce film muet longtemps banni des écrans, emporte avec fureur le spectateur à travers 7 tableaux animés, oscillant entre documentaire et cinéma gore. Film pionner du docu-fiction, cette éblouissante fresque adulée des surréalistes, pamphlet anti-clérical, prémisse de psychologie appliquée, constitue un ovni culturel d’une beauté terrible. Cette expérience esthétique sera vécue de manière encore plus déroutante dans la black box pas tout à fait comme les autres crée par les artistes. A l’inverse d’un caisson d’isolation sensorielle, celui-ci agira comme un amplificateur maximal. Les spectateurs seront plongés au milieu des peintures, sculptures, céramiques, mobiliers crés par les artistes comme une extension du film, et emportés par la musique improvisée du pianiste qui jouera en live à chaque séance. Tout, absolument tout, sert à augmenter la perception sensorielle du film, dans l’esprit fantasmagorique du cinéma des origines.

Nicolas Party (1980), artiste d’origine suisse aujourd’hui établi à Bruxelles, mène régulièrement des projets en collaboration aux frontières de l’art, du design et de l’architecture en parallèle de sa pratique picturale. Jesse Wine (1983), artiste anglais qui réside depuis peu à New York, appartient à cette nouvelle génération de créateurs qui se ré-approprie de manière totalement libre la pratique pluri-millénaire de la céramique. Sorcières et Escargots suit Snails in Notting Hill, la première collaboration de ces deux artistes avides d’expérimentation en tout genre : l’année passée, ils avaient transformé une maison abandonnée en un display pour accueillir des hôtes à un étrange repas.

photos: Anton Satus